Non classé Politique

Occupation anarchique de la chaussée à Agoué: La CA Chantale Rosine Romao décidée à mettre fin au désordre

À Hilacondji, la frontière Bénin-Togo, l'occupation anarchique du long de la route est devenue une pratique régulière comme un droit des femmes vendeuses. Elles organisent ainsi du désordre sans précédent comme si n'était permis.

À Hilacondji, la frontière Bénin-Togo, l’occupation anarchique du long de la route est devenue une pratique régulière comme un droit des femmes vendeuses. Elles organisent ainsi du désordre sans précédent comme si n’était permis.

 Cet état de choses empêche la libre circulation des personnes et des biens non seulement,   mais ça met aussi cette localité de la ville frontalière dans un état d’insalubrité qui ne dit pas son nom. Constatant cela, la Cheffe de cet arrondissement Agoué, Chantale Rosine Romao a rencontré dans la semaine dernière à la maison du village, les femmes qui vendent le long de la route à Hilacondji au niveau de la frontière par rapport aux désordres qu’elles organisent en occupant la chaussée. La vérité, elle a maintes fois promis ne jamais cesser de le leur dire quoiqu’en soit ce que celle-ci lui coûterait.

À cette occasion, elle n’a point caressé ces collègues femmes vendeuses sur les conséquences que pourrait engendrer de tels désordres dans leur ville. Elle les a fait savoir que cette occupation anarchique cause ou empêche la libre circulation des personnes et des biens d’une part et l’état insalubre de la ville à ce niveau qui est quand même l’oeil de l’arrondissement sans oublier les cas d’accident que cela crée d’autres part. Aussi les a t-elle prodigué des conseils et indiqué les limites légales qu’elles occuperont désormais pour leur propre bien, le bien de l’arrondissement d’Agoué et pour le bien de tous les usagers de ces lieux afin de permettre la libre circulation des personnes et des biens. Par ailleurs, avant de se séparer de leur hôte, ces femmes ont fait savoir à leur CA que son message est bien reçu et sera transmis aux autres femmes qui n’ont pas pu faire le déplacement d’une part et d’autre part, elles l’ont rassuré de ce qu’elles vont respecter les consignes données pour le bien de tous.

Ces femmes n’ont pas manqué d’exprimer leur joie à échanger avec leur CA sur cet important sujet qui, sans être abordé pourrait constituer un des grands facteurs du sous développement de leur arrondissement d’Agoué. Elles se sont dites prêtes à accompagner les actions de développement de leur CA pour le bien être des populations d’Agoué.

Roger Yovo Ehou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :