La ville de l’Essonne vit un réveil on ne peut plus compliqué. Et pour cause, elle est touchée par un terrible drame qui s’est déroulé dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 mai. Une mère de famille de trente ans a tué à l’arme blanche ses deux petites filles âgées de huit ans et de huit mois avant de mettre fin à ses jours.

essonne drame famille

Une période compliquée

Ce n’est plus un secret, la violence augmente tristement depuis ces dernières années. En effet, les médias relatent de plus en plus de faits divers inquiétants. Il y a quelques jours, on assistait à la traque de Valentin Marcone. Un jeune homme d’une trentaine d’années qui a tué son patron et son collègue à l’aide d’une arme à feu.

Ce dernier demandait depuis quelques mois maintenant le paiement de ses quarante heures supplémentaires, en vain. Un matin, le jeune homme est donc arrivé avec une arme et a ouvert le feu sur ses collègues. Après une traque interminable de 83 heures, il s’est rendu à la police.

L’Essonne endeuillé

Et ce scénario n’est malheureusement pas isolé. Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16, l’Essonne a vécu un terrible drame. Et pour cause, une jeune mère de famille de trente ans a décidé de tuer ses deux petites filles âgées de huit ans et de huit mois à l’arme blanche avant de mettre fin à ses jours comme le déclare Le Parisien. 

Selon le journal, la jeune femme aurait envoyé un message à ses proches annonçant qu’elle souhaitait mettre fin à ses jours dans la soirée. Sans réponse de se part, ils ont appelé les pompiers, ces derniers ont défoncé la porte à l’aide d’un bélier et fait la terrible découverte.

letribunaldunet.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s