Mauvaise idée de harceler les forces de l’ordre. Un homme de 47 ans, soupçonné d’avoir appelé de façon abusive des membres de la  police et la gendarmerie, a été interpellé près de Lyon. Il lui est reproché d’avoir passé quelque 27.000 appels téléphoniques, notamment des femmes, entre les mois d’avril et de mai, a indiqué vendredi la police.

Un homme de 47 ans a été interpellé, soupçonné d'avoir harcelé des membres de la police et la gendarmerie. (Illustration)
© Edar / Pixabay Un homme de 47 ans a été interpellé, soupçonné d’avoir harcelé des membres de la police et la gendarmerie. (Illustration)

« Très défavorablement connu » de la justice « pour des faits similaires », l’individu a été localisé dans un hôtel de Saint-Priest, en sortie de Lyon​, où il a été interpellé mercredi au petit matin par la Sûreté départementale, a précisé la même source dans un communiqué.

L’homme avoue mais ne s’explique pas

Entre le 7 avril et le 18 mai, l’homme aura passé ses appels à 14 services de police ou de gendarmerie du territoire national, tenant notamment des « propos à caractère sexuel aux fonctionnaires féminines, tout en les outrageant parfois ». 34 victimes ont été recensées au total dans la procédure.

« Son jugement n’était pas altéré ni aboli » au moment des faits, a indiqué une expertise psychiatrique du suspect réalisée lors de sa garde à vue. Reconnaissant ses méfaits tout en étant incapable de les expliquer, le quadragénaire devait être présenté vendredi au parquet lyonnais en vue de son jugement en comparution immédiate.

20 Minutes avec AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s