Quand l'anodin devient une information

Bénin: Un analyste politique invite Talon à réfléchir sur ces deux questions après sa prestation de serment

1

Patrice Talon a prêté serment ce dimanche 23 mai 2021 pour son second mandat. Moment choisi par Giles Yabi pour inviter le chef de l’Etat à méditer sur deux questions.

« Le président Talon a en cinq ans enclenché des réformes importantes dans moult domaines de l’action publique, avec une manière de gouverner manifestement façonnée par son parcours de chef d’entreprise moderne, déterminé, exigeant, focalisé sur ses objectifs… Les Béninois qui clament préférer le développement à une démocratie improductive ne voient pas que la menace aujourd’hui est celle d’une fragilisation sans précédent de la paix, de la sécurité et de la cohésion nationale », fait-il remarquer, avant de poursuivre «  C’est pourtant le bon moment pour se poser quelques questions ».

Le diagnostic posé, l’analyste politique invite le président Patrice Talon à réfléchir sur ces deux questions.

« Est-on vraiment obligé d’instaurer un climat de peur digne des régimes autoritaires pour construire des routes, pour améliorer l’accès à l’eau, à l’électricité, pour créer des cantines scolaires, pour digitaliser l’administration ? Est-il nécessaire de ramener le Bénin dans le groupe des pays africains où les élections, la séparation des pouvoirs, le respect des droits de l’homme relèvent de la farce parce qu’on voudrait en faire un pays moderne et « développé » ? » », sinterroge Giles Yabi.

Pour lui,  ces quelques questions et quelques exhortations peuvent permettre à rectifier le tir sur le plan des libertés et de l’Etat de droit.

Manassé AGBOSSAGA

1 commentaire
  1. Frgd dit

    Des gros manipulateur. L’article a été publié avant la prestation de serment…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.