Non classé Société

Nicaisio Sego, SG Synacol-Cotonou : « Notre souhait est que tous les travailleurs de l’administration locale évoluent dans un même creuset syndical pour que la lutte soit décidée en un seul endroit »

Nicaisio Sego, SG Synacol-Cotonou

L’union de tous les travailleurs de l’administration locale au Bénin dans l’arène du combat pour l’amélioration des conditions de vie et de travail. C’est le vœu principal de Nicaisio Sego, Secrétaire Général de la Section Cotonou du Syndicat National des Agents des Collectivités Locales (Synacol). En congrès extraordinaire le samedi 6 novembre 2021 avec ses membres dans les locaux de la bourse de travail à Cotonou, l’homme au détour d’une interview accordée à la presse l’a fait savoir avant de lever un coin de voile sur les stratégies qu’il compte mettre en œuvre pour sa concrétisation. Lisez-plutôt !

Le Synacol est en congrès. Que peut-on retenir des principaux points à l’ordre du jour ?

Oui les membres de la Section Cotonou du Synacol se sont donnés rendez-vous ce samedi 06 novembre 2021 pour un congrès extraordinaire. Il s’agit pour nous, de relire les textes qui régissent notre organisation. Que ce soit le statut, le règlement intérieur pour ensuite accoucher d’un bureau syndical qui doit à terme permettre au Synacol de renaitre de ses cendres avec beaucoup plus d’adhérents afin de mieux défendre les intérêts des travailleurs. Parce que le syndicat traverse aujourd’hui au Bénin des difficultés.

Je voudrais rappeler que le Synacol est membre de l’Union Nationale des Syndicats des Travailleurs du Bénin qui est une confédération Syndicale (Unstb) créée en 1974. A sa création, le Synacol était déjà là. Bientôt nous allons souffler nos 50 bougies.

Faire adhérer de nouveaux membres ! Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y d’autres organisations syndicales qui œuvrent pour la défense des droits des travailleurs de l’administration locale. Comment comptez-vous rallier ces dernières à la cause du Synacol ?

Il s’agit pour nous de se porter vers les membres de ces syndicats. De ce porter vers les Secrétaires Généraux qui sont à la tête de ces syndicats en question. Echanger avec eux, sur l’intérêt qu’ils ont à ce que nous travaillons dans un seul et même creuset pour la défense des intérêts des travailleurs. Vous savez, il y a une redynamisation de l’administration locale en cours au Bénin donc la lutte syndicale doit émerger encore plus pour revisiter les nouveaux textes qui sont en cours et voir dans quelle mesure le travailleur doit être protégé et défendu au sein de l’administration municipale.

Quel est le message que vous avez à cet effet à l’endroit de tous les travailleurs de l’administration locale sans qui vous ne pouvez pas atteindre cet objectif ?

Je les invite à l’union. Le Synacol étant un syndicat national, il est présent dans tous les départements du Bénin. Il y a le Synacol à Bohicon, à Kétou, à Ifangni, dans le Borgou et dans le Mono… Notre souhait est que tous les travailleurs de l’administration locale évoluent dans un même creuset syndical pour que la lutte soit décidée en un seul endroit, que la lutte ne soit pas disparate.

Propos recueillis par Christophe KPOSSINOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :