Aller au contenu principal

Conférence de Cotonou: Le rôle de chaque acteur au sein du Cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle redéfini

L’hôtel Golden Tulip de Cotonou a servi de cadre, ce vendredi 27 septembre 2019, à la cérémonie officielle de lancement de la 10è conférence des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, dénommée ‘‘Conférence de Cotonou’’. Cette rencontre qui coïncide avec le 10ème anniversaire du Cadre de concertation des  ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle  a pour objectif de repréciser les rôles de chaque acteur au sein dudit  Cadre pour  le développement de la  formation professionnelle et la promotion de l’emploi dans l’espace Uemoa.

Manassé AGBOSSAGA

C’est le ministre d’Etat, chargé du plan et du développement qui a procédé au lancement officiel de la 10è conférence des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, dénommée ‘‘Conférence de Cotonou’’. En présence du représentant résident de l’Uemoa, des ministres  en charge de l’emploi et de la formation professionnelle des pays de l’Uemoa  ou de leurs représentants, des experts, des partenaires techniques et financiers  et autres, Abdoulaye Bio Tchané  a  remercié les uns et les autres pour le choix porté sur le Bénin pour l’organisation de cet évènement sous régional. 

Mais avant, le représentant résident de l’Ueoma a, dans son discours,  souligné que ce rendez-vous sous régional annuel a été initié en vue d’apporter des réponses idoines aux défis du chômage et du  sous emploi des jeunes dans l’espace Uemoa. Pour Komlan Agbo, la conférence de Cotonou doit donc marquer un tournant décisif pour le cadre de concertation des  ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, installé en 2009 à Bamako.

« Cette conférence qui coïncide avec le 10ème anniversaire du Cadre de concertation nécessite de repasser en revue  toutes les recommandations prises et éventuellement d’examiner les moyens déployés pour leur mise en ouvre effective et de définir les perspectives nécessaires pour un meilleur fonctionnement du cadre », a ajouté le représentant résident de l’Uemoa.

Dans le même sens, le ministre en charge de la formation professionnelle et de l’enseignement secondaire et président en exercice du Cadre de concertation  a insisté sur la nécessité de repréciser les rôles de chaque acteur au sein du cadre de concertation pour le développement de la  formation professionnelle et la promotion de l’emploi,  après dix ans d’existence.

Mahougnon Cakpo  confie d’ailleurs  que le thème « renforcer et pérenniser les acquis du cadre de concertation pour le développement de la formation professionnelle et la promotion de l’emploi dans l’espace Uemoa : rôles et implications des acteurs », qui a servi de boussole aux experts sera partagé avec les ministres pour atteindre ce résultat.

En tout cas, cela y va du bonheur des jeunes diplômés d’emploi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :