Euro-2021 : au bout de la nuit, la Suisse brise les rêves de l’équipe de France

Au terme d’une rencontre haletante et indécise jusqu’au bout, l’équipe de France s’est inclinée face à la « Nati » suisse en huitième de finale de l’Euro-2021 lundi (3-3, 5 tirs au but à 4). Les champions du monde, fébriles en défense, sont passés par tous les états avant de déposer les armes à Bucarest. En quarts de finale, les Suisses affronteront l’Espagne.

La détresse d'Olivier Giroud durant la séance de tirs au but face à la Suisse le 28 juin (FRANCK FIFE / POOL)
La détresse d’Olivier Giroud durant la séance de tirs au but face à la Suisse le 28 juin (FRANCK FIFE / POOL)

Plombé par les blessures et les pépins physiques de ses hommes, le sélectionneur français Didier Deschamps démarre le match avec un dispositif en 3-5-2, avec Rabiot en piston gauche et une défense à droite articulée autour de Kimpembe, Varane et Clément Lenglet. Un pari qui semble un temps fonctionner puisque les Bleus mettent la pression d’entrée sur les Suisses : dans sa surface, Steven Zuber enlève un ballon brûlant à Karim Benzema en provenance de Griezmann (6e).

Cependant, le schéma, jamais utilisé lors des tournois majeurs, montre vite ses limites. La Suisse réplique et Breel Embolo vient chercher un corner sur la gauche face à Raphaël Varane. Le Madrilène repousse le danger sur le centre de Ricardo Rodriguez (9e).

Logiquement, la Suisse prend alors l’ascendant. À gauche, Steven Zuber est en avance sur Benjamin Pavard et réussit son centre. Haris Seferovic domine aisément Clément Lenglet et place sa tête le long du poteau gauche. Imparable (1-0, 15e).

Lloris et Benzema ressuscitent les Bleus

La France peine à réagir et Didier Deschamps est vite contraint de revenir aux fondamentaux. Il demande à repasser en 4-3-3 avec Kimpembe latéral gauche, un poste qu’il n’a plus occupé depuis ses débuts. Cependant, plombés par leurs imprécisions techniques, les coéquipiers de N’Golo Kanté ne se procurent pas d’occasions, si ce n’est des frappes lointaines de Benzema, Rabiot ou encore Mbappé.

Au retour des vestiaires, la Suisse est proche de mettre K.O. la France. Breel Embolo fait la différence sur le couloir droit avant de centrer à ras de terre dans la surface adverse. Benjamin Pavard enlève un ballon brûlant (50e). S’ensuivent deux actions litigieuses : Pavard fauche Zuber à l’extrême limite de la surface tandis que Mbappé s’effondre du côté suisse. L’arbitre consulte la VAR et accorde penalty… à la Suisse. Rodriguez s’en charge.

C’est un premier tournant du match. Lloris part du bon côté et bloque le ballon. Le coup de pouce dont avait besoin la France. Au terme d’une action à trois initiée par Antoine Griezmann, Kylian Mbappé sollicite Karim Benzema. L’attaquant madrilène s’emmène le ballon dans la surface et devance Yann Sommer avec un pointu (1-1, 57e).

Puis, la France fait le break dans la foulée au terme d’une longue action collective. Sur la gauche de la surface suisse, Antoine Griezmann lobe Sommer. Karim Benzema a suivi et met la tête (2-1, 59e).

La « Nati » arrache la prolongation

La Suisse ne capitule pas. Sur le coup franc de Shaqiri, Haris Seferovic menace au second poteau. Sa reprise du gauche fuit cependant le cadre. L’attaquant de Benfica est sanctionné pour une faute sur Raphaël Varane (66e).

La France cependant semble désormais irrésistible. Après une frappe contrée de Karim Benzema, Paul Pogba, malgré Granit Xhaka, réussit une frappe enroulée et splendide du pied droit à plus de vingt mètres de distance. Dans la lucarne gauche de Yann Sommer (75e, 3-1).

Mais alors qu’on croyait les Bleus définitivement à l’abri, Seferovic conclut une action collective en inscrivant un doublé de la tête. (3-2, 81e). Benzema fait signe à ses camarades de se calmer. Bien lui en fait puisque Seferovic inscrit dans la foulée un troisième but. Heureusement refusé pour hors-jeu (84e).

La « Nati » pousse, presse et Paul Pogba perd le ballon dans le rond central. La Suisse contre. Alerté par Granit Xhaka, le joker Gavranovic crochète Kimpembe et crucifie Lloris (3-3, 90e).

La Suisse la plus adroite aux tirs au but

Les deux équipes doivent donc se départager en prolongations. Benjamin Pavard allume la première mèche en reprenant un centre contré de Kingsley Coman. Sommer sauve miraculeusement (94e). Les 22 acteurs, épuisés, se rendent coup sur coup. Une frappe de Coman répond à une occasion de Mbabu. Sur un contre emmené par Kanté et Mbappé, Moussa Sissoko se précipite et ne cadre pas sa volée (101e).

Dans la deuxième partie des prolongations, Kylian Mbappé rate gros. Lancé dans le dos de la défense par Kingsley Coman, Kylian Mbappé manque son duel (109e). Quelques instants plus tard, il contre une frappe de Giroud qui paraissait bien parti (115e).

Les deux nations n’ont donc pas échappé à la terrible séance des tirs au but, si angoissante pour tout le monde. Dans cet exercice, personne n’a tremblé… jusqu’à Kylian Mbappé, le prodige des Bleus. L’attaquant, cinquième et dernier tireur, a vu Yann Sommer sortir son tir. Les champions du monde et vice-champions d’Europe restent à quai. La Suisse, elle, affrontera l’Espagne en quarts de finale.

France 24



Catégories :Sport

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :