Aller au contenu principal

Cotonou: Les conseillers municipaux installés, l’élection du maire reportée au…

Les cotonois et cotonoises devront encore patienter avant de connaître le nom de leur maire. Le processus électoral n’est pas allé à son terme ce lundi 1er juin 2020, même si les conseillers municipaux ont été installés en présence du préfet Jean-Claude Codja.

Manassé AGBOSSAGA

Le suspense reste entier à Cotonou.  Convoqués ce jour par le préfet Jean-Claude Codja, les conseillers municipaux n’ont  pas réussi à élire la nouvelle équipe dirigeante de la capitale économique. Après l’installation des 49 nouveaux conseillers sous une forte présence des forces de l’ordre, le préfet a suspendu la séance avant de reporter au calendrier grec l’élection du maire, de ses adjoints et des chefs d’arrondissement. La faute au parti majoritaire Union progressiste (UP),

Rapproché, Kader Gbadamassi, membre du Bloc républicain a fait savoir, à l’envoyé spécial de kpakpatomedias.com,  dépêché sur les lieux,   que l’Up, sorti majoritaire n’a pas remis sa liste de candidature au préfet.

Kader Gbadamassi

Face à cela, il a confié que le préfet a prononcé un report bien que les conseillers municipaux du Br étaient prêts à voter. « Le préfet  a demandé à ce qu’on reporte la séance pour l’élection proprement dite du bureau exécutif…  Dans la salle, il y a deux partis l’UP  le BR.  J’ai conduit les conseillers du BR.  Nous nous sommes prêts pour voter.  Le préfet a bien dit qu’il n’a pas reçu la liste de l’UP. S’il n’a pas la liste des candidats du parti majoritaire, on ne peut rien faire… La date n’est pas fixée. Le préfet va convoquer à nouveau les distingués conseillers. Nous allons revenir cette fois ci pour l’élection du bureau exécutif de la ville de Cotonou», a il confié.

Ce que pense Luc Atrokpo de la suspension

Potentiel  candidat au fauteuil de maire, Luc Atrokpo a réagi à la suspension de la séance. Loin de paniquer, il a confié que ce report concourt sans doute à une bonne issue.

«…C’est une suspension.  Le conseil municipal  a été installé comme  le prévoit les textes.  Je voudrais remercier le préfet pour le respect à bonne date des  textes de la décentralisation. Nous avons suspendu la séance qui reprendra sous peu.  C’est naturellement pour la bonne organisation. Tout ce qui se fait de manière réfléchie, de manière posée a toujours de bonnes issues », a-t-il indiqué.

Puis d’inviter les nouveaux conseillers élus à l’union et au développement. « Je voudrais remercier tous les élus municipaux qui sont là. Nous avons été élus par la population de Cotonou.  Nous devons travailler à mériter cette confiance placée en nous. Nous devons travailler ensemble.  A partir de maintenant,  il n’y a plus de camp.  On est tous ensemble.   On doit réfléchir au développement de la ville de Cotonou. Que Dieu nous aide. Que Dieu nous accompagne et que très prochainement,  on se retrouve ici  pour avancer », a-t-il lancé

Pourvu que son message soit entendu par les membres de sa propre famille politique, eux qui semblent plus que jamais divisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :